Home / Politique / Yahya Jammeh avant de partir de l’État a-t-il vidé les caisses  ?: Gambie 

Yahya Jammeh avant de partir de l’État a-t-il vidé les caisses  ?: Gambie 

Selon Adama barrow, « en l’espace de deux semaines, 500 millions de dalasi (environ 10,7 millions d’euros) ont été retirés [par Yahya Jammeh].
Au lendemain du départ en exil de Yahya Jammeh, le conseiller du nouveau président gambien Adama Barrow, Mai Fatty, a assuré depuis Dakar que les caisses de l’État gambien, déjà frappées par une conjoncture économique morose, avaient été vidées par le chef de l’État sortant.

Dimanche 22 janvier à Dakar, le conseiller d’Adama Barrow a indiqué que le nouveau pouvoir se préparait à trouver un pays « en détresse financière ». Selon lui, « en l’espace de deux semaines, 500 millions de dalasi (environ 10,7 millions d’euros) ont été retirés [par Yahya Jammeh].

Une déclaration quelque peu tempérée le lendemain, à Banjul, par Halifa Sallah, porte-parole de l’équipe en cours de constitution du nouveau Président et opposant de longue date à Yahya Jammeh. « Une allégation de vol ne peut pas être faite par un membre de l’exécutif », et toute accusation de crime « doit être transmise au chef de la police » a-t-il fait remarquer.

Réalité économique difficile

Dès fin décembre, Adama Barrow avait présenté son projet d’Agence pour un développement socio-économique durable. L’organisation avait pour mission de poser les bases d’un new deal gambien. L’agence, qui regroupera des experts « dans les domaines politique, civil, économique, social, culturel et environnemental » aura notamment pour mission de « formuler des plans de développement sectoriels ».

La réalité de l’économie gambienne à laquelle Adama Barrow devrait se confronter est difficile. Selon la Banque mondiale, l’activité économique ne s’est pas remise d’Ebola et a vu son PIB chuter d’un cinquième de sa valeur entre 2013 et 2016, malgré la reprise de 4,7% sur laquelle Banjul tablait pour 2015, après le 0,9% de 2014 en plein cœur de la crise sanitaire.

J.A

Check Also

Thierno Bocoum: « Macky serait destitué pour haute trahison si… »

Thierno Bocoum, qui a dévoilé le nom de son mouvement ce vendredi, n’a pas été …

Bamba Fall: “Avec Khalifa Sall, les juges ont fait…”

Au lendemain du début du procès du maire de Dakar accusé de blanchiment de capitaux, …

Après sa démission du parti Rewmi, Thierno Bocoum lance le mouvement Agir

L’Alliance générationnelle pour les intérêts de la République (Agir), tel est le nom du mouvement …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *