Home / Faites-Divers / RD Congo : un premier cas d’Ebola détecté en zone urbaine

RD Congo : un premier cas d’Ebola détecté en zone urbaine

Le ministère de la Santé de la RD Congo a annoncé mercredi avoir détecté un premier cas urbain de fièvre Ebola, faisant craindre le pire. Un vaccin contre la maladie devrait être testé dans les prochains jours.

L’épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo est entrée « dans une nouvelle phase » après la détection d’un premier cas de fièvre hémorragique en zone urbaine, à Mbandaka, une ville du nord-ouest du pays qui compte environ un million d’habitants, a annoncé, mercredi 16 mai, le ministre de la Santé.

Jusqu’à présent, les 23 décès qui auraient été causés par la nouvelle épidémie d’Ebola en RDC ont été détectés dans des zones plus isolées, ce qui donnait aux autorités une meilleure chance d’isoler le virus.

Le premier cas urbain à être annoncé pourrait changer la donne. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a exprimé sa préoccupation quant à l’arrivée de la maladie à Mbandaka, ce qui rendrait la flambée encore plus difficile à combattre.

>> À voir : Ebola en RD Congo : l’OMS dit se préparer au pire des scénarios

En outre, la ville est située sur les rives du Congo, une artère majeure pour le commerce et la circulation des personnes vers la capitale, Kinshasa. De l’autre côté du fleuve se trouve la République du Congo (Congo-Brazzaville).

« Nous entrons dans une nouvelle phase de l’épidémie d’Ebola qui touche désormais trois zones sanitaires, y compris une zone urbaine », a déclaré le ministre de la Santé, Oly Ilunga Kalenga, dans un communiqué. « Depuis l’annonce de l’alerte à Mbandaka, nos épidémiologistes travaillent sur le terrain pour identifier les personnes qui ont été en contact avec des cas suspects. »

Premiers tests du vaccin contre le virus Ebola

C’est la neuvième fois que le virus Ebola est constaté en RD Congo. La maladie a fait sa première apparition connue près de la rivière Ebola dans le nord du pays dans les années 70.

>> À voir : Ebola, la bataille des survivants

Avant l’annonce de mercredi, seuls deux cas de virus avaient été confirmés par des tests en laboratoire.

Un premier lot de 4 000 vaccins contre le virus fourni par l’OMS est arrivé à Kinshasa mercredi. Le ministère de la Santé a déclaré que les vaccinations commenceraient au début de la semaine prochaine. C’est la première fois que le vaccin sera utilisé depuis sa mise au point il y a deux ans.

Commentaires

commentaires

Check Also

Ferdinand Coly : «Ce qu’on attend de cette équipe»

En prélude au mondial de football Russie 2018 prévu en juin prochain, l’ancien Lion du …

photos-La mère de Neymar relance la polémique !

Voici les déclarations prêtées à la maman de Neymar: « Je ne comprends pas que …

Imam Kanté renvoie Idrissa Seck au Daara: « Il a proféré un tissu d’erreurs »

Les sermons des hommes religieux continuent de pleuvoir sur la tête d’Idrissa Seck, après ses …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *