Home / Faites-Divers / Pyongyang remet les pendules à l’heure en revenant au même fuseau horaire que Séoul

Pyongyang remet les pendules à l’heure en revenant au même fuseau horaire que Séoul

La Corée du Nord va reprendre, samedi, le même fuseau horaire que la Corée du Sud, en reculant son heure de 30 minutes, moins de trois ans après en avoir changé pour marquer le 70e anniversaire de la libération du joug japonais.

Une mesure symbolique pour remettre les pendules à l’heure. La Corée du Nordva s’aligner, samedi 5 mai, sur le fuseau horaire de la Corée du Sud, en reculant son heure de 30 minutes. Un geste effectué dans le cadre d’un « premier pas pratique en vue de la réconciliation nationale et l’unité », avaient annoncé le 30 avril les médias publics du Nord.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a déclaré avoir ressenti un « déchirement douloureux » en voyant sur un mur deux horloges affichant les heures différentes de Pyongyang et de Séoul, lors de sa rencontre, le 27 avril, avec le président sud-coréen Moon Jae-in.

Après ce sommet intercoréen, le premier en plus d’une décennie, le dirigeant nord-coréen s’est engagé à abandonner le fuseau propre à son pays. Au même titre que d’autres mesures symboliques : démontage des haut-parleurs qui diffusent de la propagande à la frontière, réunion des joueuses des deux Corées lors des Mondiaux de tennis de table…

Dernière avancée en date : des directeurs de l’Organisation de l’aviation civile internationale (ICAO, Nations unies) vont se déplacer la semaine prochaine en Corée du Nord pour « considérer » l’ouverture de nouvelles routes aériennes vers la Corée du Sud, a annoncé l’ICAO vendredi 4 mai.

À l’heure du Japon

Le fuseau nord-coréen, décalé de 30 minutes par rapport à celui de son voisin sud-coréen, avait été créé en 2015, au moment du 70e anniversaire de la libération du joug japonais. La nouvelle « heure de Pyongyang » avait alors pour objectif de se démarquer de la mesure du temps imposée il y a plus d’un siècle par des « cruels impérialistes japonais », indiquait en 2015 l’agence officielle KCNA.

Le ministère sud-coréen de l’Unification, chargé des affaires intercoréennes, avait alors estimé que ce changement pouvait compliquer la situation, en particulier dans la zone industrielle intercoréenne de Kaesong. Un porte-parole déclarait : « À plus long terme, il pourrait y avoir des conséquences sur les efforts pour unifier les normes et réduire les différences entre les deux pays ».

La Corée du Sud a pour sa part changé d’heure en 1954, également pour marquer sa rupture avec le Japon, avant de revenir au même fuseau horaire que son voisin nippon en 1961, après l’arrivée au pouvoir de Park Chung-hee à l’occasion d’un coup d’État militaire. Le nouvel homme fort avait alors expliqué que les deux principaux alliés des États-Unis dans la région, Séoul et Tokyo, se devaient d’être au diapason.

Avec AFP 

Commentaires

commentaires

Check Also

photos-La mère de Neymar relance la polémique !

Voici les déclarations prêtées à la maman de Neymar: « Je ne comprends pas que …

Imam Kanté renvoie Idrissa Seck au Daara: « Il a proféré un tissu d’erreurs »

Les sermons des hommes religieux continuent de pleuvoir sur la tête d’Idrissa Seck, après ses …

La justice française refuse à Tariq Ramadan la remise en liberté

Accusé de viols par quatre femmes et incarcéré depuis début février, la cour d’appel de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *