Home / Actualité / Problème de trésorerie:Les étudiants de l’ISP de Thiès demandent l’aide de l’Etat

Problème de trésorerie:Les étudiants de l’ISP de Thiès demandent l’aide de l’Etat

Les étudiants de l’Institut supérieur polytechnique (ISP) de Thiès ont sollicité mardi un appui de l’Etat pour sauver leur établissement confronté à un problème de trésorerie qui bloque son fonctionnement.

« Monsieur le Ministre, nous vous lançons un appel à l’aide,
un cri de cœur, pour que nous puissions sauver notre année’’, a déclaré Emile Gaston Corréa, étudiant en éléctrotechnique, chargé de la commission pédagogique de l’Amicale des étudiants de
l’ISP.

Les étudiants faisaient face à la presse pour faire part de la situation difficile que vit cet établissement privé, créé en 2014.

‘’Le premier souci, a expliqué Emile Gaston Corréa, est lié au fait que nous avions été tardivement orientés au mois de mars, ce qui nous met en retard de six mois sur le programme du BTS qui, comme vous le savez, est très chargé.’’

Selon lui, les cours de spécialité et de travaux pratiques ont été perturbés, parce que la plupart des enseignants ne veulent plus continuer à dispenser des cours sans être payés. ‘’La direction de l’Institut supérieur polytechnique nous a fait savoir qu’elle n’avait pas encore reçu le paiement venant de l’Etat concernant notre scolarité’’, a encore déclaré M. Corréa.

‘’A cause du problème de trésorerie que cela a engendré, la direction, qui a consenti à beaucoup de sacrifices, nous a fait savoir qu’elle se trouve dans de réelles difficultés pour terminer à temps les programmes’’, a déploré le chargé de la commission pédagogique de l’Amicale des étudiants de l’ISP.

D’après lui, ’’il y a un risque’’ pour les étudiants de ne pas pouvoir [se] présenter à l’examen du BTS de juillet 2018’’. Il a signalé qu’avec la nouvelle réforme du BTS, les épreuves de TP sont prévues au mois de février et ceux de BTS éléctrotechnique en mai.

Pour réussir à ces examens, les étudiants devaient bénéficier de
cours pratiques, rappelle Emile Gaston Corréa.

Joint au téléphone, le directeur de l’établissement, Amath
Ndiaye, a confirmé que l’institut est dans ‘’une situation très difficile’’. ‘’Cette année, l’Etat qui nous a envoyé 107 étudiants, devait verser 50% de la scolarité, soit 21 millions de francs CFA à l’inscription et 10 millions de francs CFA à la fin du 1er semestre’’, a-t-il dit.

‘’En ce moment, l’Etat doit 30 millions de francs CFA. On n’a plus de quoi pour fonctionner. On est parti sur fonds propres, à présent on va vers l’arrêt’’, a-t-il averti.

Il a expliqué que la direction de l’école a effectué plusieurs démarches pour trouver une solution à ce problème, mais sans succès.

‘’Nous avons frappé à toutes les portes. Nous avons écrit
une lettre aux autorités compétentes et sommes allés voir les banques sans succès. Nous préparons un BTS qui est un examen national, il faut qu’on soit prêt’’, a-t-il souligné.

Avec  APS

Commentaires

commentaires

Check Also

Les 08 conseils de Cheikh Ahmadou Bamba pour atteindre un objectif

Dans une oeuvre nommée « Kun Kaatiman », Cheikh Ahmadou Bamba livre des conseils aux fidèles musulmans …

Le beau poème de Talla Sylla dédié à Khalifa Sall

Emprisonné depuis maintenant 10 mois dans le cadre de l’affaire dite de la caisse d’avance …

Traitée de prostituée: Eudoxie Yao dresse la liste de ses amants !

Eudoxie Yao n’a pas froid aux yeux et cette liste vient de conforter nos propos. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *