Home / Politique / Pour son hospitalité: Adama Barrow remercie Macky Sall 

Pour son hospitalité: Adama Barrow remercie Macky Sall 

Adama Barrow remercie Macky Sall pour son hospitalité

Le nouveau chef de l’Etat gambien, Adama Barrow, attendu à Banjul ce jeudi après-midi suite au règlement de la crise politique dans son pays consécutive au refus de Yahya Jammeh de lui céder le pouvoir après sa victoire électorale, a adressé un message de remercié le président Macky Sall pour son « hospitalité ».

Dans un tweet, le président Barrow a confirmé son retour en Gambie, selon l’Agence de presse sénégalaise.

Retenu à Dakar pendant que la Mission de la CEDEAO en Gambie (ECOMIG) sécurisait la capitale Banjul, M. Barrow a demandé la poursuite de l’opération lancée par ces forces pendant au moins six mois pour stabiliser le pays et restructurer l’armée.

Halifa Sallah, le porte-parole de la coalition qui a porté Adama Barrow au pouvoir, a déclaré mercredi que l’ancien chef d’Etat-major sous l’ex-président Yahya Jammeh, le général Masaneh Kinteh, a été désigné «pour diriger avec les forces de la CEDEAO les opérations d’évaluation de la situation sécuritaire à la présidence ainsi que les capacités des forces armées gambiennes à assurer la sécurité du pays. »

Sallah a déclaré que les troupes de l’ECOMIG étaient en train de passer au peigne fin le palais présidentiel alors que des sources avaient précédemment fait état de présence de substances toxiques dans les climatiseurs installés dans les principales pièces du bâtiment dans l’optique d’empoisonner les futurs occupants.

Beaucoup de Gambiens, partisans de la nouvelle équipe dirigeante, avaient demandé, dans les medias et réseaux sociaux, à la nouvelle administration de ne pas occuper le palais présidentiel à moins qu’il soit complètement nettoyé.

Selon certaines sources les forces sous-régionales n’ont pas été en mesure de trouver des caches d’armes sophistiquées contrairement aux rumeurs.

Yahya Jammeh a occupé le palais présidentiel de 1994, à son arrivée au pouvoir, jusqu’à samedi dernier, après avoir accepté de renoncer à la présidence après des semaines de refus, en invoquant des irrégularités dans la présidentielle de 1er décembre, remporté par Adama Barrow.

Séjournant toujours à Dakar, au Sénégal, où il a prêté son serment officiel le 19 janvier comme nouveau président de la Gambie, Barrow n’a pas encore reçu le feu vert de la CEDEAO pour retourner en Gambie en raison de craintes sécuritaires.

Répondant à la question d’un journaliste sur la controverse autour de l’âge de Fatoumata Jallow-Tambajang nommée à la vice-présidence, Sallah a déclaré que le président Barrow aura l’occasion de trancher le débat.

La vice-présidente serait âgée de 68 ans alors que la constitution gambienne requiert 65 ans pour l’occupant de ce poste, rappelle-t-on.

Il a par ailleurs fait savoir que la nomination des ministres sera faite en temps voulu, sur la base les mérites professionnels et de manière inclusive.

Il a en outre révélé que le nouveau gouvernement soutiendrait le retour des Gambiens qui ont fui le pays pendant les 22 ans de règne de Jammeh.

Auteur: Apanews – Apanews

Check Also

Election des membres du Cd de la FSA: L’Ag transformée en foire d’empoigne

Ouverte samedi à 10h, l’Assemblée générale de la Fédération sénégalaise d’athlétisme (FSA), s’est prolongée jusqu’aux …

FIDAK: Un guichet unique ouvert aux usagers

Partager sur Facebook Tweeter sur twitter Le Centre international de commerce extérieur du Sénégal (CICES) …

Afrique du Sud : Jacob Zuma quitte la tête de l’ANC en déplorant son déclin

Partager sur Facebook Tweeter sur twitter Le très controversé président sud-africain Jacob Zuma a ouvert …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *