Home / Contribution / Macky SALL isolé : Droit de réponse à Mamadou Mouth BANE sur POLITIQUE et DIPLOMATIE.

Macky SALL isolé : Droit de réponse à Mamadou Mouth BANE sur POLITIQUE et DIPLOMATIE.

Cher compatriote,
Les indiscrets mensonges dont vous avez osé exposé sans vergogne à la face du monde par voie de presse avec un caractère d’un passionné à la volupté politicienne au sujet de la non élection du professeur Bathily à la présidence de la commission de l’Union Africaine, ont mis dans les coeurs de tous les sénégalais de bonne foi, un dégoût et une indignité envers vous. Quel est le prix d’une si pure ignominie de votre part à l’égard du président le mieux élus du Sénégal indépendant, en tant qu’acteur politique? Je suis persuadé qu’au moment où vous couchiez ce texte, votre âme s’est séparée d’avec la foi et je me demande à quoi vous sert la conscience humaine qui guide notre nature vers le juste, le beau et le bon? Ceux qui l’exigent (le bon sens et la raison), ne vous en savent pas gré que vous disposez d’une éthique et d’une morale politiques? Monsieur BANE, dans les vraies démocraties, le mensonge pour déshonorer d’honnêtes citoyens est un crime; le Sénégal en fait partie.

Droit de réponse à Mamadou Mouth BANE sur POLITIQUE et DIPLOMATIE: Macky SALL isolé.
A l’entame de vos diatribes, vous avez émis des doutes sur les compétences réelles de son Excellence le Président Macky SALL à accomplir avec succès la mission que lui a confiée le peuple sénégalais. Faudrait-il pour les personnes de votre genre, qu’incessamment vous rappeler le parcours politique exceptionnel du président SALL, les postes qu’il a occupé, les échelons qu’il a gravi avec dignité, efficacité et pondération jusqu’à être Président de la République du Sénégal? DE PETROSEN jusqu’au palais, le président Macky SALL a accumulé les succès dans le silence pesant de l’intelligence, de la foi et de l’honneur avec la force d’un esprit combatif, la grandeur d’un cœur généreux et l’âme d’un être aux grâces piaculaires. Comment une telle personne pourrait avoir l’échec dans l’ADN comme vous le dites mesquinement? Aucun homme politique en Afrique n’a eu ce parcours.
Le professeur BATHILY à qui nous rendons hommage au passage à cause de son patriotisme et de son panafricanisme n’a pas été élu à cause du leadership imposant, éclairé et civilisé du président SALL, hissant le Sénégal vers la place de pays respecté, écouté et consulté au plan international, face aux accros au pouvoir qui ont honte devant leurs paires à chaque rencontre internationale. Seule la jalousie et l’envie ont motivé la position des uns et des autres face à la candidature du Sénégal. Le président SALL incarne le prototype du leadership pour que se réalise en fin les États-Unis d’Afrique. Il règle les crises ( Burkina Faso, Guinée Bissau, Gambie), lutte contre le terrorisme (mali, Nigeria, Moyen Orient), reçoit les grandes rencontres où ces chefs d’État accros portent bas l’oreille ( francophonie, sommet CEDEAO), participe en tant que porte parole de l’Afrique aux rencontres internationales ( G7, G20, sommet sur le climat, sur la sécurité internationale), et se discours résonnent au Coeur de la vérité. Notre pays, sous son magistère est devenu membre du conseil de sécurité des Nations-Unies parmi les 15 Etats membres, il est aussi élu membre du conseil exécutif de l’Unesco. Par son ouverture d’esprit, le président SALL a fait revenir le Maroc dans l’Union africaine. Comme il aime le dire, pour que l’Afrique réussisse son unité, tous les pays africains doivent se retrouver dans l’Union Africaine. Tout son être est paix.
Au moment où le processus de mondialisation et de globalisation est entrain de faire tomber toutes les barrières et changer les formes traditionnelles d’organisation politique et sociale, il est de notre responsabilité Monsieur Mamadou Mouth BANE, dans le contexte actuel, d’imposer par tous les moyens légaux possibles, aux dirigeants accros au pouvoir de se plier à la gouvernance démocratique avec une limitation de mandats et de durée de celui-ci comme l’a fait notre président lors du référendum du 20 mars 2016. En lieu et place de tes attaques sans aucune pertinence pour discréditer celui sur qui toute l’Afrique considère comme référence, je vous invite à s’adresser aux présidents ayant passé par des coups de force et étant à la tête de leur pays depuis plus de 20 ans afin qu’ils acceptent d’ouvrir les portes de leurs pays à la démocratie dans laquelle se trouvent la justice, la liberté et l’État de droit.
Si l’opposition sénégalaise ne sait pas celui qu’on a à la tête du Sénégal, les sénégalais de bonne foi, patriotes, républicains et honnêtes le savent et le guideront jusqu’à la fin de ses deux mandats « In cha Allah ». Les chiens aboient, la caravane passe.

Malick Wade GUEYE, depuis Almeria /Espagne.
thiathiegueye@yahoo.fr

Check Also

Audiovisuel: Comment canal recolonise l’audiovisuel dans l’impunité totale (Par Mamadou Dia)

Le marché gabonais de la télévision numérique et d’Internet va connaître au cours des prochaines …

Crise Yavuz Selim :  Une Opportunité pour l’Ecole Sénégalaise

L’expérience de l’école Yavuz Selim où enseignants et parents d’élèves ne veulent pas que l’état …

Cette drôle de candidature de Barth (Cheikh Sadibou SEYE)

Comme tout le monde, c’est à travers les réseaux sociaux que j’ai eu vent de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *