Home / Actualité / Législatives à Kaolack-Daha Diallo (Action Républicaine) ouvre le feu sur  les responsables apéristes et  menace…

Législatives à Kaolack-Daha Diallo (Action Républicaine) ouvre le feu sur  les responsables apéristes et  menace…

Face à la presse, ce mercredi, M.Daha  Diallo, ci-devant leader du mouvement «Action Républicaine» (mouvance présidentielle) a brocardé  les responsables de l’Alliance Pour la République (APPR) de Kaolack. A l’en croire : «Je déplore le manque de générosité manifeste des souteneurs du président de la République Macky Sall ici, à Kaolack. Beaucoup d’entre eux travaille à la perte du pouvoir marron-beige  sinon comment comprendre leur opposition à l’arrivée du Premier ministre Aminata Touré dite Mimi. On doit s’en féliciter car, la politique c’est de l’addition et non de la soustraction», a-t-il dit. Poursuivant son argumentaire, M. Diallo de faire comprendre : «Diène Farba Sarr, Mariama Sarr et Modou Ndiaye «Rahma»  ne sont pas à la hauteur. Ils ne cessent d’étaler, au grand jour, la preuve de leur incapacité à menager des foules. La mairesse de Kaolack, par exemple, ne fait aucun effort pour tirer sa commune vers l’émergence tant voulue par le Président Sall. La saleté reste un trait qui caractérise notre ville ; même  la devanture de sa propre maison est envahie par de la souillure. Quant’ à moi Modou Ndiaye «Rahma», il n’a que comme argument politique,  l’argent illicite qu’il distribue à tout-va.»Le Directeur Général de l’ANPEJ, par ailleurs maire de la Commune de Wakh- Ngouna, Amadou Lamine Dieng en a également pris pour son grade : «Amadou Lamine Dieng, je l’ai fabriqué de toutes pièces. Aujourd’hui, la réalité est qu’il est devenu un maire par défaut. Il ne jouit d’aucune popularité au niveau de ses propres mandants.» M. Diallo qui n’a pas raté les responsables du mouvement «Yen a marre»,  menace de constituer sa propre liste si les investitures pour les prochaines législatives ne tiennent pas compte des nouvelles réalités au niveau du département : «Le mouvement «Yen a marre», c’est un club de drogués. Ces jeunes sont des anti-modèles par ce qu’ils n’ont jamais fait leur preuve au niveau de leur propre terroir de Kaolack. Ils ne peuvent pas ébranler  le président Macky. En ce qui nous concerne, si les investitures pour les prochaines législatives ne sont pas bonnes et ne reflètent pas les nouvelles réalités du terrain au niveau de notre département, nous allons former notre propre coalition avec d’autres leaders sous la bannière de l’APR pour aller à l’assaut de l’électorat », a-t-il averti.
ngom ndamel

Check Also

Non application de la décision de la Cour suprême relative aux 690 élèves-maîtres: Serigne Mbaye Thiam répond au l’Ordres des avocats

COMMUNIQUÉ DE PRESSE  le ministère de l’Education nationale a bel et bien respecté et appliqué …

Taux de divorce élevé: Pourquoi les ménages volent facilement en éclat?

Les cas de divorce au Sénégal ont pris une proportion inquiétante depuis quelques  années.  En 2015, …

Mbaye Diagne, l’ex de Soumboulou signe en Turquie

Partager sur Facebook Tweeter sur twitter Mbaye Diagne revient en Europe. L’attaquant sénégalais a signé …

2 comments

  1. Mr Diallo vraiment c’est désolant quand vous parlez comme ça à l’égard de Amadou Lamine Dieng qui oeuvre seulement sur l’émergence du pays,de son département et surtout sa commune.Etant un digne fils de Wack vraiment tu ne peux pas nier les réalisations que le maire est entrain de faire sur tout les domaines et surtout sur l’emploi.Vraiment la commune est conscinte wakh dji da bari Sénégal niou y liguèye laniouy bagna guiss

  2. Daha diallo fais tres attention à ce que tu fais .tu te lances dans un combat qui te coutera tres chaire à kaolack .khamal sa boppp !!!! mo gueunn thiii yow sinon tu auras une vie tres difficile à kaolack .je dirai meme que la battaille commence!!!! mon cher et saches tu es tres connu par la jeunesse de kaolack et plus précisément par les jeunes des diffferents responsables de la ville

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *