Home / Confidence / le Sénégalais brutalement fauché par un député italien,Le consul général du Sénégal à Milan au chevet de Pierre Koumack Basse 

le Sénégalais brutalement fauché par un député italien,Le consul général du Sénégal à Milan au chevet de Pierre Koumack Basse 

C’est une délégation composée de Mme Ndeye Tourè du consulat général et de M. Baye Diouf de Milan, que Madame Rokhaya Ba Touré consul Général du Sénégal à Milan a effectué le déplacement sur Borgomanero (dans le piedmont) pour aller s’enquérir de l’état de santé de notre compatriote renversé par l’honorable député Borghi .
En effet Pierre Koumack Basse,est un sénégalais originaire de Fatick, fut sauvagement renversé par le député italien M. Borghi qui , il faut le préciser conduisait avec un permis de conduire expiré depuis un an.
Mme le consul Général après avoir été reçue avec tous les honneurs par les autorités de l’hôpital et avoir constaté l’état de santé de notre compatriote qui n’est pas des plus heureux, décide de prendre toutes les dispositions pour que justice soit rendue.

Elle va impliquer les avocats qui collaborent avec le consulat pour une assistance judiciaire de la communauté. Mme le consul qui fait cheval de bataille l’assistance à tout sénégalais où qu’il soit et particulièrement ceux de sa juridiction appelle la communauté à plus de solidarité.

En attendant elle a souhaité un prompt rétablissement à monsieur Basse hélas dans le coma et invite l’entière communauté à se joindre à elle pour prier pour que notre frère recouvre sa santé.

Check Also

Comment se débarrasser de la sinusite naturellement?

Un nez congestionné et une douleur au niveau des pommettes, c’est bien souvent une sinusite …

Révélations sur les hommes sénégalais qui cherchent femmes riches pour mariage

Le phénomène n’est pas nouveau. Mais de plus en plus, les hommes ont tendance à …

Des parties du corps inattendues qui donnent un immense plaisir ! Le numéro 7 va vous

Dans l’acte sexuel, les préliminaires sont l’étape la plus longue et la plus importante. Chacun …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *