Home / Actualité / Gambie : Zeinab divorce de Jammeh et “courtise” Samuel Sarr

Gambie : Zeinab divorce de Jammeh et “courtise” Samuel Sarr

Gambie : Zeinab divorce de Jammeh et “courtise” Samuel Sarr

Zeinab Souma Jammeh est à Dakar, nous informe freedomnewspaper.com qui explique qu’elle s’est séparée officieusement de son mari Yahya Jammeh, l’ancien dictateur gambien. Désormais, son plan est de déménager et d’investir à Dakar dans le domaine de l’énergie en collaboration avec l’ancien ministre Samuel Sarr.

En Effet, informe le site, c’est Samuel Sarr qui aide l’ancienne Première Dame de la Gambie à faire avancer les choses. Zeinab aurait quitté Jammeh, qui vit actuellement en exil en Guinée équatoriale avec sa mère et une poignée de quelques anciens loyalistes de sécurité.

D’ailleurs, informe notre source, hier soir, elle a eu l’information que « Zeinab Jammeh est en ce moment dans un restaurant appelé Beluga à Dakar, en train de dîner avec Amadou Samba et Samuel Sarr ».

Une autre source de Dakar a déclaré que « Zeinab s’installera à Dakar. Elle est officiellement divorcée. Qu’il s’agisse d’un plan de leurre par le couple, je ne sais pas, mais elle investit pour rester à Dakar. Malheureusement, notre gouvernement ne peut pas avoir le courage de la suivre. Vous savez comment est le Sénégal; Ils lui donneront tout aussi longtemps qu’elle l’aura souhaité.  »

Zeinab Souma est la fille d’un ancien diplomate guinéen. Sa défunte maman est marocaine. Elle a épousé Jammeh après que le dictateur soit divorcé de son ancienne femme, Tuti Faal.

Sanslimite

Check Also

Vidéo- Découvrez le nouveau single de Queen Biz dédié aux Lions, « Chasser la poisse »

<!–Vidéo- Découvrez le nouveau single de Queen Biz dédié aux Lions, « Chasser la poisse …

Zimbabwe: Emmerson Mnangagwa échappe à un attentat

Président du Zimbabwe, Emmerson Mnangagwa, a échappé à attentat ce samedi à Bulawayo lors d’un meeting …

France : un réseau de trafic de 4×4 vers la Guinée et le Mali démantelé

Ils étaient spécialisés dans le vol de 4×4 : neuf jeunes ont été interpellés mardi dernier …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *