Home / International / Ethiopie: Abiy Ahmed, un Premier ministre de consensus?

Ethiopie: Abiy Ahmed, un Premier ministre de consensus?

La coalition au pouvoir en Ethiopie a choisi mardi comme nouveau leader et donc prochain Premier ministre, Abiy Ahmed, un gage d’apaisement à l’égard de l’ethnie oromo dont il est issu.

Elu à la tête de l’EPRDF, (le Front démocratique révolutionnaire des peuples éthiopiens), Abiy Ahmed devrait logiquement succéder au Premier ministre Hailemariam Desalegn, qui avait démissionné en février.

Il deviendrait ainsi le premier Premier ministre appartenant à l’ethnie oromo, la principale du pays, depuis l’arrivée au pouvoir de l’EPRDF en 1991.

Un choix qui doit encore être confirmé par le Parlement, une simple formalité compte tenu du fait que tous les sièges appartiennent à l’EPRDF (coalition de quatre partis constitués sur une base régionale et ethnique).

Ancien ministre des Sciences et de la Technologie

Abiy Ahmed fait aussi partie de l’élite. Adolescent, il a rejoint la lutte armée contre la dictature de Mengistu Haile Mariam.

Celle-ci fut renversée par une guérilla marxiste, avec à sa tête l’ex-premier ministre Meles Zenawi (TPLF). Après l’accession au pouvoir de l’EPRDF, « Dr Abiy » a suivi une éducation militaire puis un cursus plus académique, en Ethiopie et en Afrique du Sud.

Il a ensuite opté pour une carrière politique au sein de l’OPDO. Député depuis 2010, il a fait partie du gouvernement Hailemariam Desalegn en tant que ministre des Sciences et de la Technologie,

Parmi les accomplissements de la carrière de Abiy Ahmed, il faut compter la création et la direction d’un des organes de surveillance du pays, l’Agence éthiopienne de sécurité des réseaux d’information (INSA).

La frustration des Oromo

De nombreux Éthiopiens, et en particulier les Oromo, qui de longue date s’estimaient marginalisés, espèrent qu’il saura modifier le mode de gouvernement très autoritaire pratiqué par l’EPRDF.

Les Oromo, à l’origine d’un mouvement de contestation antigouvernementale sans précédent depuis la mise en place de l’actuel régime, sont pour beaucoup dans la chute d’Hailemariam Desalegn.

BBC

 

Check Also

Cuba: le nouveau Président Miguel Díaz-Canel promet de «défendre la révolution»

Cuba’s new president Miguel Diaz-Canel, left, and former president Raul Castro, raise their arms after …

Diplomatie: le téléphone rouge ouvert entre les dirigeants des deux Corées

Head of the North Korean delegation, Ri Son Gwon shakes hands with his South Korean …

Ouverture d’un téléphone rouge entre les deux Corées

(COMBO) This combo of file photos shows a picture taken on May 10, 2016 of …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *