Home / Actualité / DEBUT DE REGLEMENT DU LITIGE FONCIER TF 1107/R: La DSCOS, la SN HLM et les Domaines torpillent l’enquête commanditée par le premier ministre

DEBUT DE REGLEMENT DU LITIGE FONCIER TF 1107/R: La DSCOS, la SN HLM et les Domaines torpillent l’enquête commanditée par le premier ministre

La SN HLM propriétaire du TF 1107/R sans aucune base légale !

Les héritiers de feu Mandiaye Thiandoum qui courent depuis des années entre le tribunal et les services déconcentrés de l’Etat pour recouvrer leurs droits d’hérédité, sont revenus à la charge. Cette fois-ci, ils ont dénoncé « la procédure impartiale du DG de la DESCOS qui mène une enquête commanditée par le premier ministre en vue d’établir toute la lumière dans la spoliation, le morcellement et l’usurpation du titre 1107/R par les services de l’Etat». Il faut rappeler que l’affaire du TF 1107/R sis à Ndiakhirate dans la commune de Bambilor, constitue la plus grande escroquerie foncière impliquant de hautes autorités de la République officiant à des niveaux insoupçonnés. Si bien que le legs de feu Mandiaye Thiandoum, décédé en 1949,  qui faisait une superficie de 25 kilomètres carrés a été phagocyté en toute impunité, donnant lieu à d’autres titres immatriculés sous les numéros : 1321 ; 1664 ; 854 ; 821 ; 1045 ; 1249 ; 1327 et 2675. Et comme si cette arnaque en règle ne suffisait pas, la SN HLM s’est même permis d’usurper le titre mère 1107/R sans aucune base légale.

Le niveau de responsabilité du service des Domaines

Lors d’une audience accordée aux membres du Conseil de la famille Thiandoum tenue dans son bureau, l’actuel directeur général des Domaines en l’occurrence Mamadou Mamour Diallo avait reconnu devant le grand Serigne de Dakar Pape Ibrahima Diagne, que les héritiers étaient bien dans leurs droits. Séance tenante, il a pris des engagements pour procéder à la libération des surplus du titre non sans promettre de trouver une solution définitive dans les meilleurs délais. Pour rappel, Mamadou Mamour Diallo est indexé comme étant le principal artisan de la spoliation du fameux titre Bertin qui intègre dans sa superficie, le titre 1107. C’est encore plus préoccupant qu’il avait supplié aux membres de la famille Thiandoum d’arrêter la communication autour de cette affaire, en attendant qu’il accède à leur demande. De quoi avait-il peur ? Mystère et boule de gomme mais en tout état de cause, les héritiers n’entendent pas se résigner dès lors qu’ils estiment devoir mener le combat jusqu’au bout.

La famille Thiandoum sonne l’alerte sur un probable faux rapport de l’enquête, à remettre au premier ministre

Après une correspondance de la famille, adressée au premier ministre Mouhamad Boune Abdallah Dione, l’espoir était permis. Car, il n’a pas mis du temps pour donner des instructions allant dans le sens de l’ouverture d’une enquête pour élucider toute la nébuleuse, encore que des services déconcentrés de l’Etat étaient impliqués jusqu’au cou. Au même moment, le ministre de la justice, garde des sceaux était également saisi par les héritiers de feu Mandiaye Thiandoum afin qu’une solution soit trouvée. Mais l’audition des requérants laisse déjà transparaître « une opacité qui ne milite pas en faveur de la clarté ». En effet, le mandataire de la famille Thiandoum semble loin d’être rassuré par la démarche du directeur général de la Direction de la Surveillance et du Contrôle de l’Occupation des Sols (DSCOS) qui semble se suppléer au  premier ministre pour « trancher » en faveur des services administratifs incriminés et leurs complices. Autant comprendre qu’un vrai-faux rapport d’enquête risque d’être remis à M. Mouhamad Boune Abdallah Dione, qui en est le commanditaire de bonne foi. C’est pourquoi, la famille Thiandoum s’est réunie pour analyser la situation avant de prendre la décision d’aviser et de dénoncer cette mascarade foncière dont elle fait l’objet, et qui n’a fait que trop durer.

 

Mamadou Sall

Check Also

Le procureur Aly Ciré Ndiaye à Me El Hadji Diouf: « taisez-vous, vous parlez trop! »

L’affaire Khalifa Sall a été appelée à la barre du Tribunal de grande instance statuant …

Crise Ebola : Le Sénégal est « un très bon exemple », selon le général de corps d’armée James Vechery (AFRICOM)

Le Sénégal, à travers la gestion de la dernière crise Ebola en Afrique de l’Ouest, …

Le procès de Khalifa Sall renvoyé au 3 janvier de l’année prochaine

Le procès de Khalifa Sall s’est ouvert ce matin. Mais aussitôt ouvert, le procès du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *