Home / Faites-Divers / Cité SIPRES: un homme tabasse sa femme et menace de publier ses photos à cause de…

Cité SIPRES: un homme tabasse sa femme et menace de publier ses photos à cause de…

Un couple qui habite à la cité SPIRES, s’est disputé pour une somme de 2,5 millions de Francs. Ainsi l’époux tabasse sa femme et menace de publier ses photos intimes sur le net. Les coups que la dame a reçus lui a valu une incapacité de travail  de 15 jours, rapporte Vox Populi.

Convoqué par la brigade de gendarmerie de la foire, Abdoulaye Diagne, un agent du trésor, est revenu sur les qui ont eu lieu dans la soirée du 3 Août 2017. A cet effet, il explique  qu’il a reçu une somme de 2,5 millions de Francs de son épouse. Ce parce qu’il avait des problèmes dans son lieu de travail. C’est ainsi que sa femme, pour l’aider, a vendu sa voiture et lui a remis le montant de 2,5 millions. Interrogé sur les coups et blessures volontaires, le prévenu reconnait avoir frappé sa femme sous le coup de la colère.

En ce qui concerne la dame, elle nie en bloc et explique. Elle dit avoir donné à son mari cet argent pour que ce dernier lui achète une BMW X5. Seulement son mari est passé outre. Ainsi la femme lui réclame cet argent et sieur Diagne pète les plombs et a fini par l’humilier avec des injures de toutes sortes. Après réquisition, la femme a réclamé la somme  d’un million de Francs en guise de dommages et intérêts.

Finalement le tribunal a déclaré le prévenu coupable des faits et l’a condamné à une amende de 500 000 Francs à verser à la dame Fatou Ndoye.

http://Dakar7.com

 

Check Also

Trafic de sénégalais en Lybie : Le complice d’Adama Mbaye tombe

L’affaire relative au trafic de sénégalais en Lybie a connu un rebondissement la semaine dernière. …

Affaire de faux billets: « Ngaka Blindé » entendu dans le fond, aujourd’hui

Le rappeur Baba Ndiaye alias « Ngaka Blindé » est entendu aujourd’hui pour venir s’expliquer devant le …

Mbacké : Une niaarel « croque » le sexe de son mari

C’est avec un sexe ensanglanté que S. Cissé est évacué au Centre de santé de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *