Home / Economie / Battue par sa belle-fille et abandonnée par son fils: la terrible histoire de Nafi Diouf

Battue par sa belle-fille et abandonnée par son fils: la terrible histoire de Nafi Diouf

La grande famille Diouf de Médina Mbaba est inconsolable à cause de l’attitude de son fils unique O. Ndiaye et son épouse K. Ndiaye, qui ont provoqué l’ire de tout un quartier. La belle fille, après avoir roué de coups la maîtresse de maison Nafi Diouf, a reçu le soutien de son mari. Après leurs agissements qui continuent à animer les palabres dans tout le voisinage, les tourtereaux se sont enfuis nuitamment pour échapper à la vindicte populaire.

C’est dans un quartier de Médina Mbaba où l’incompréhension et la colère sont à leur paroxysme que Senenews s’est rendu pour avoir la version d’une mère » trahie » par le fruit de ses entrailles.
« NDioufène » comme on l’appelle ici se trouve sur la route de Médina, à l’est de l’ancienne boulangerie. C’est une maison blanche où vie une très grande famille. C’est là qu’on a trouvé la dame Nafi Diouf, le corps complètement couvert de cicatrices qui témoignent du calvaire infligé par sa belle fille K.Ndiaye.

«Ousmane est mon fils unique, il a eu 3 frères et une sœur qui n’ont malheureusement pas survécu. Monsieur ! J’ai vécu toutes les peines du monde pour le voir grandir, des nuits blanches, tu connais l’amour qu’une mère peut avoir pour un fils unique », nous confie la vieille dame, la voix tremblante d’émotion.

Interrogée sur les motifs qui ont provoqué l’altercation avec sa belle fille, la dame Nafi Diouf nous raconte toute la genèse de l’hostilité injustifiée que nourrit sa belle fille K. Ndiaye envers elle.

« Depuis qu’elle a quitté le village de Kossy et a mis les pieds dans la maison en 2014, elle n’a jamais balayé pour moi, ni fait la cuisine Elle s’isole toujours, muette comme une carpe, elle ne parle à personne. Mais c’est le jour de la ‘Tamkharite’ que les choses se sont vraiment dégradées. Après avoir cuisiné 4 poulets devant nous, elle et son mari l’ont mangé avec leurs invités sans la famille, ce qui irrita tout le monde. Comme elle vivait avec sa nièce, celle-ci, sous son influence, commença à insulter tout le monde. Le jeudi passé, au moment où tous les enfants allaient à l’école, je l’ai vue traîner, je l’ai alors interpellée sur son retard et elle m’insulta. À la descente, je l’ai trouvée à l’intérieur de la maison pour lui parler, c’est là que ma belle-fille m’a trouvé et m’a frappé sur la tête avec le bouilloire, elle m’a lacéré tout le corps avec ses ongles, n’eût été l’intervention de la maison, elle allait me tuer » explique Nafi Diouf.

Mis au parfum de l’agissement de sa femme, O. Ndiaye pris sa défense et se chamaille avec toute la famille. Pour la vieille mère de famille la pilule était dur à avaler, l’heure de la séparation avait sonné.

« Quand Ousmane est rentré de son travail, toute la famille s’est levée pour lui raconter le forfait commis par sa femme, et comme réponse, il leur a répondu que K. Ndiaye n’a fait que se défendre face à l’hostilité de sa propre mère. Sur ces propos, je lui ai dit que je n’habiterais plus avec sa femme dans ma maison car ma compréhension avait des limites. Il m’a menacé de s’en aller avec elle si je persiste dans ma décision, finalement c’est ce qui s’est passé ».

Après être dissuadée par tous ses parents de porter plainte, Nafi Diouf, malgré l’action de son fils O.Ndiaye et sa femme, a toujours en elle cette fibre d’amour maternel indélébile.

« Je connais mon fils, il est réservé et poli, tout le voisinage peut le témoigner, mais il est sous l’influence d’une mauvaise femme », déplore-elle.

avec Senenews

Check Also

Meurtres de Médinatoul Salam : Le chauffeur de Cheikh Béthio obtient la liberté provisoire

Samba Ngom, chauffeur de Cheikh Béthio Thioune, guide des thiantacones, a recouvré la liberté lundi …

Sa Thiès : » Luc Nicolai me doit 3,5 millions et a osé me proposer un autre combat.. »

Dans un entretien exclusif avec le journal les Echos, le petit frère de Balla Gaye …

Diène Farba Sarr: « L’option résolument prise par notre régime, invite les Sénégalais à une gestion transparente »

Le ministre de l’Habitat s’est exprimé sur la propension des Sénégalais à dire que l’argent …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *